Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

En des lignes mémorables de "El Hacedor", qui rappellent les paysages anthropomorphes et réversibles d'Arcimboldo et certaines peintures bouddhistes de l'Inde, Borges nous a sans doute laissé son meilleur autoportrait, qui est aussi le portrait de tout créateur: "Un homme se donne pour tâche de dessiner le monde. Tout au long des années il peuple un espace d'images de provinces, de royaumes, de montagnes, de baies, de navires, d'astres, et de personnes. Un peu avant de mourir, il découvre que ce patient labyrinthe de lignes trace l'image de son visage."

Tag(s) : #littéraire
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :